flotté 

 

11 commentaires:

  1. Bonsoir Stef,
    voici un très beau bois flotté qui indique l'horizon, beau cadrage.
    Bonne soirée.
    Michel

    RépondreSupprimer
  2. Je me demande comment il a fait pour arriver jusque là! Mais il t'a permis une belle composition et le ciel est superbe.
    Bonne journée Stef

    RépondreSupprimer
  3. Le monstre est de retour ! qui hurle à la mer de sa grande gueule ouverte je n'entends pas ses dire mais je peux deviner pourquoi tant de colère ...

    Quelques jours dans le Val de Loire, loin de la mer mais au cœur d'une région que j'aime. Belle et bonne semaine Stef et merci pour cette belle mise en scène, pour les couleurs et cette jolie crête de dune sous un ciel tourmenté il y a de la vie dans cette photo et le bois flotté n'a rien d'un bois mort !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. bonjour Monique , une photo déjà parue sur ekla ...j'espère que ton séjour c'est bien passé , merci , biz

      Supprimer
  4. Bonsoir Steph,
    Quelle place prise par ce gros bout de bois flotté. Et dire que certains font des meubles avec .... faut avoir l'idée.
    Dis donc, j'en ai un à côté de moi qui se demandait s'il s'agissait d'un piège à poisson sur la série précédente ;-)
    Bises et bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  5. Salut Stef
    Cool ce cliché. Le regard suit ce tronc flotté vers ce superbe ciel.
    C'est très bien fait.

    RépondreSupprimer
  6. Le charme du bois flotté ajouté à ta composition, c'est magnifique !
    Bonne journée Stef

    RépondreSupprimer
  7. bonjour,
    une belle composition
    super photo
    à bientot

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Stéphane, Une belle branche qui en dit long et une photo qui n'en pense pas moins ! Un ciel qui menace et du sable qui rassure ! Une belle ambiance ! GBizhous Stéphane.

    RépondreSupprimer
  9. De retour de mon périple sur les bords de Loire où je n'ai pu faire le tour en gabarre dont je rêvais, mais pu admirer des ciels étonnants et superbes.

    Bois flottés malmenés
    Sur les bords de la Loire se sont échoués
    Le fleuve de trop d'eau bouillonnait
    Emmenant dans sa course les reflets
    des nuages fantasmagoriques d'orages.

    Bonne semaine Stef

    RépondreSupprimer
  10. Parcours inconnu du bois flotté,
    qui saurait dire d'où il vient ?
    la mer, un jour d'orage, l'a posé,
    radeau sans équipage et sans nom
    échoué abandonné sur une plage....

    Bise Stéphane

    RépondreSupprimer